Des roses et du jasmin

Adel Hakim / Théâtre National Palestinien

  • mardi 20 mars à 20h30

    Grande salle du Théâtre

Théâtre National Palestinien, Théâtre des Quartiers d’Ivry, Centre Dramatique National du Val-de-Marne.

 

Spectacle en arabe surtitré en français avec les acteurs du Théâtre National Palestinien
 

Déjà vu aux Treize Arches Antigone (2013)
 

Léa - Mes larmes ont pour chacun,

Victimes et responsables de ces victimes,

la même amertume et la même douceur.

Dans les années quarante, l’Angleterre occupe la Palestine. Une jeune juive venue de Berlin, Miriam, tombe amoureuse de John, un officier anglais. Ils auront une fille, Léa. Dans les années soixante, Léa tombe amoureuse de Mohsen, un jeune palestinien. Ils auront deux filles, Yasmine et Rose. Vingt ans plus tard, au moment de l’Intifada de 1988, Yasmine et Rose se trouveront dans deux camps opposés.


Allant de 1944 à 1988, Des Roses et du Jasmin relate le parcours, à travers trois générations, d’une famille dans laquelle convergent les destins de personnages palestiniens et juifs.

Le metteur en scène Adel Hakim poursuit sa collaboration avec le Théâtre National Palestinien. Créé à Jérusalem-est, ce nouveau spectacle réunit le même excellent groupe de comédiens que pour Antigone et marque le retour d’Adel Hakim à l’écriture théâtrale avec une ambitieuse “ épopée musicale ”. De l’écriture à sa réalisation scénique, Adel Hakim pense à la tragédie grecque, met ses pas dans ceux d’Eschyle et de Sophocle, invente une histoire de famille à l’aune de celle des Labdacides ou des Atrides.

Texte et mise en scène Adel Hakim Texte édité à L’avant-scène théâtre

Avec
Hussam Abu Eisheh, Alaa Abu Gharbieh, Kamel El Basha, Yasmin Hamaar, Faten Khoury, Sami Metwasi, Lama Namneh, Shaden Salim, Daoud Toutah

Scénographie et lumière Yves Collet
Dramaturge Mohamed Kacimi
Assistante à la Mise en scène Giorgina Asfour
Collaboration artistique Nabil Boutros
Costumes Dominique Rocher
Maquillages Nathy Polak
Vidéo Matthieu Mullot
Chorégraphie Sahar Damouni
Assistant lumière Léo Garnier
Surtitrage Raymond Hosny

Coproduction Théâtre National Palestinien / Théâtre des Quartiers d’Ivry - Centre Dramatique National du Val-de-Marne / Action financée par le Conseil régional d’Ile-de-France et avec l’aide du Consulat général de France à Jérusalem