Travaux d'intérêt général

Une petite histoire du théâtre des origines à nos jours

  • jeudi 1 mars à 20h

    Petite salle

Par les élèves de 1ère spécialité théâtre de l'ensemble scolaire Edmond Michelet

T.I.G.
[Une petite histoire du théâtre des origines à nos jours.]


Nous avons commencé l'année avec les élèves de cette classe de 1ère Spécialité Théâtre en acceptant comme présupposé que ce lundi 18 septembre 2017, nous n'avions pas le premier mot de la première réplique du spectacle que nous proposerions pourtant au public le 1er mars 2018 – soit 6 mois plus tard ! -.


Nous décidions donc, en connaissance de cause, de sauter du haut d'un pont, sans élastique, en espérant que pendant le temps que durerait la chute, nous trouverions un moyen pour que l'atterrissage se fasse dans de bonnes conditions.

La durée d'un saut à l'élastique d'un pont de 103 mètres est de 5 secondes.

Dix-sept lundis, à raison de 4 heures par lundi, soit 68 heures pour écrire un spectacle, ingurgiter le texte, choisir l'espace, diriger les acteurs et dessiner une mise en scène ; la comparaison ne nous paraît pas exagérée.

Urgence et mise en danger maximales donc ! Oui !

Mais, liberté absolue.

Il nous a semblé alors pertinent de nous pencher sur ce que nous connaissions le mieux : notre quotidien d'élèves et d'enseignants en première Spécialité Théâtre au Lycée Bossuet.

Catherine Duverger,
professeur de théâtre - Lycée Bossuet.

Philippe Labonne,
metteur en scène, intervenant pour Le Théâtre en Diagonale.